Mar 15 2008

Le Printemps de l’Horreur

Catégorie: Auteurs,Diffusion,Événements,Liens,PublicationsLes Six Brumes - Guillaume Houle à 10:54

Pourquoi l’hiver tarde-t-il à mourir? Sans doute ne connaissez-vous pas son noir secret, lui qui essaie de retenir prisonnier de son givre les monstrueuses créatures qui menacent de s’abattre sur nous tous, dès le retour du printemps.

Ramenés à la lumière par l’imaginaire de Mathieu Fortin et Jonathan Reynolds, les horreurs de notre passé s’incarneront dès avril 2008 au travers des lignes du Loup du Sanatorium (Mathieu Fortin) et de La Légende de McNeil (Jonathan Reynolds), récits où loup-garous et sorcellerie sèment la terreur en terre québécoise.

Afin de les aider à enfoncer les portes de l’esprit cartésien du royaume fleurdelysé, les hordes de la maison d’édition Les Six Brumes guideront les bêtes immondes aux quatre
coins de la nation, en quête de cœurs à conquérir et d’esprits à tourmenter.

Voici notre calendrier, séparé par ville :

TROIS-RIVIÈRES
Salon du livre de Trois-Rivières
Lancement de Le Loup du Sanatorium
Du jeudi 3 au dimanche 6 avril

Du jeudi 3 au dimanche 6 avril, les cohortes guerrières se rendront au Salon du livre de Trois-Rivières, où les créatures de Mathieu Fortin et Jonathan Reynolds affronteront les nobles Xayiris de Dominic Bellavance, auteur de la série de fantasy jeunesse Alégracia. Qui
de l’horreur ou de la fantasy l’emportera sur le cœur des lecteurs? Rendez-vous au
http://www.sltr.qc.ca/

***

QUÉBEC
Salon international du livre de Québec
Dimanche 20 avril, 11h00 à 11h30

Une fois les trifluviens soumis à l’épouvante, les deux maîtres de la terreur quitteront les hordes de l’éditeur et fondront momentanément sur Québec, dans le cadre du Salon international du livre de Québec. À titre d’auteurs de la revue Solaris au kiosque de l’éditeur Alire, ils tenteront d’ouvrir une brèche dans la forteresse séculaire, le dimanche 20 avril de 11h00 à 11h30. Plus de détails au
http://www.silq.org/

***

SHERBROOKE
Boutique Un livre, une histoire, 87 rue Wellington Nord
Lancement de La Légende de McNeil
Mercredi 30 avril, dès 19h00

Le mercredi 30 avril, dès 19h00, la sorcellerie de McNeil s’abattra sur la petite boutique Un livre, une histoire située au 87 rue Wellington nord, à Sherbrooke. Les amateurs de fantastique y sont conviés pour une séance d’ensorcellement littéraire, alors que les troupes éditoriales veilleront à ne laisser personne en réchapper…

***

MONTRÉAL
Congrès Boréal
Samedi 10 et dimanche 11 mai
…Puis, le samedi 10 et le dimanche 11 mai, toute la journée, ce sera au tour des élites montréalaises de l’imaginaire de rencontrer les mâchoires carnassières des créatures des
Six Brumes, lors du Congrès Boréal 2008. Toutes les informations au
http://www.congresboreal.ca/

***

ABITIBI-TÉMISCAMINGUE
Salon du livre de l’Abitibi-Témiscamingue à La Sarre
Du jeudi 22 mai au dimanche 25 mai

Afin de ne pas laisser respirer ceux protégés par l’éloignement, monstres et légions convergeront sur La Sarre, du jeudi 22 mai au dimanche 25 mai, afin de ravager les esprits du Salon du livre de l’Abitibi-Témiscamingue. Les Xayiris tenteront de nouveau de contrecarrer les plans des hordes de l’horreur. Plus d’indications au
http://www.slat.qc.ca/

***

PassionnéEs d’Imaginaire, nous vous attendons à l’un des cinq points de ralliement de ce Printemps de l’Horreur et de la Fantasy, ou encore à tous les jours au sixième point, dans les brumes inconnues du http://www.6brumes.com .


Mar 11 2008

Résonances au Musée de la Photographie

Catégorie: Auteurs,Diffusion,ÉvénementsLes Six Brumes - Guillaume Houle à 06:29

Et oui, vous avez bien lu, Résonances s’en va au Musée Populaire de la Photographie de Drummondville, le Samedi 15 mars prochain, à 14h00.

Pour l’occasion, une lecture publique de leurs nouvelles respectives sera offerte par Gino Saint-Germain et Valérie Leclair. Les deux récits publiés dans Résonances au printemps 2007 se rapportent notamment à une photographie prise dans la MRC Drummond.

Le Musée Populaire de la Photographie de Drummondville est situé au 217 rue Brock ou, si l’on se fie à un citoyen qui connait bien sa ville, « Suivez le clocher et vous trouverez le Musée! ».

Le tarif d’admission au Musée et à toutes ses expositions est de 5$.

Résonances au Musée Populaire de la Photographie
Samedi 15 mars à 14h00
217 rue Brock, Drummondville
http://www.cafe.rapidus.net/jelauzon/mpp.html
jelauzon@cgocable.ca
(819) 474-5782


Mar 06 2008

L’Aurore en deux teintes

Catégorie: Auteurs,Diffusion,Événements,PublicationsLes Six Brumes - Guillaume Houle à 11:03

En réponse à la requête de Sarah-Émile, voici les deux couvertures de l’Aurore une à la suite de l’autre :

Comme on peut le constater, bien des éléments ont été changés. D’abord, le graphiste de l’époque, Jimmy Plamondon, s’est assuré de laisser toute la place à l’image de couverture, signée cette fois par Jean-Marc Saint-Denis (bédéiste, il publia entre autres Le jour à Wenworth, basé sur une nouvelle de H.P. Lovecraft). En effet, toutes les informations textuelles ont été retranchées sur le côté droit (ainsi que sur la tranche du livre, qu’on ne voit pas ici).Cette idée était-elle novatrice, en 2001? Je ne saurais dire, mais par contre, les années qui suivirent furent riches en publications à illustration de couverture prédominante avec une tranche sur le côté. Nous n’avons qu’à penser à Fleuve Noir, qui orienta sa série de roman de jeux de rôles (Royaumes Oubliées, L’Elfe Noir, etc.) dans cette direction.

Revoyons la couverture finale, mais en plus grand :

Il est clair que les couleurs sont beaucoup plus riches que celles de l’originale. En effet, Les Six Brumes tentent de produire depuis ses débuts des images de couverture qui attirent l’oeil et qui donnent aux lecteurs de l’Imaginaire des pistes pour s’envoler dans les différents récits proposés. Nous n’y parvenons pas toujours à notre satisfaction, mais pour des éditeurs bénévoles, je crois que nous nous en tirons de mieux en mieux. Les couvertures de Alégracia et Nocturne ont jeté des standards que nous nous efforçons de maintenir et de dépasser.

Plus récemment, avec la Collection Nova, notre directeur artistique François Pierre Bernier travaille très fort afin d’améliorer la présentation visuelle à peu de frais. J’ai très hâte de mettre en ligne les couvertures de nos deux prochaines publications, Le Loup du Sanatorium de Mathieu Fortin et La Légende de McNeil de Jonathan Reynolds.

Pour en revenir à nos moutons, avez-vous remarqué la quantité des éléments sur la couverture?

En effet, si l’on observe bien, on y retrouve 14 éléments distincts : l’ange déchu, le chat pendu, la comète, l’oeil géant, un lecteur vêtu d’un imperméable, un livre en cuir, un volcan, un homme-lézard, un chien vert, un mouton (bon sang, c’est la première fois que je le remarque celui-là…), des photographies à caractère pornographique, une fleur pourpre, un doigt coupé baignant dans le sang et une batte de baseball.

Ces éléments dessinés par Jean-Marc Saint-Denis répondent aux attentes des deux éditeurs du livre : Jonathan Reynolds et Marki St-Germain. Il était en effet prévu que, outre le lecteur représenté par l’homme à l’imperméable, chacun des éléments illustre brièvement le contenu de chacune des 13 nouvelles.

Bref, on y retrouve 13 éléments pour 13 nouvelles, plus le lecteur.

Pour moi, qui s’occupait de la promotion et distribution à la mitaine à l’époque, ce fait était clair. Mais mon collègue Jonathan a souligné récemment un autre détail subtil : il y a bel et bien six (6) teintes de brumes différentes dans l’image.

Six teintes différentes, pour les six genres des Six Brumes.

On pourrait presque y voir un signe du démon, ou encore un hommage à Iron Maiden (666 : The Number of the Beast).

J’adore raconter ces histoires, en espérant que ça vous intéresse aussi. Mais comme dans tout bon feuilleton, je vous laisse sur l’annonce classique :

« À suivre. »


Fév 05 2008

Palmarès d’hiver 2008

Catégorie: Auteurs,Diffusion,Généralités,LiensLes Six Brumes - Guillaume Houle à 19:35

Du sport, a dit le médecin. 50-60 redressements assis par jour, 30 minutes d’activité physique pour chaque heure de travail de bureau et des exercices de physiothérapie – pression d’une balle dans un bassin d’eau chaude. Voici le traitement requis pour guérir ma tendinite. Pas de médicaments. Un traitement en or, somme toute.

Vous comprenderez donc que le défi est de taille : je me dois de vous demeurer fidèle et de remplir mes obligations aux Six Brumes, mais tout en prenant plus de temps pour garder mon corps en forme. Un casse-tête amusant que celui de ce remaniement d’horaire!

Comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule, il me fait plaisir d’annoncer sur les ondes écrites du site des Six Brumes qu’un autre record a été battu par vous, chers lecteurs : les ventes de livre en librairie, pour la période décembre-janvier, ont doublé en 2007-2008!

Top 3 (Librairies) décembre 2007 & janvier 2008

1. Résonances, collectif de la MRC Drummond parrainé par Patrick Senécal.
2. Alégracia et le serpent d’argent, de Dominic Bellavance.
3. Nocturne, de Jonathan Reynolds.

Le phénomène n’est pas étranger aux efforts de notre collègue Marki St-Germain et de nos collaborateurs culturels à Drummondville, qui ont poussé la publicité d’un ouvrage cher à leur coeur, Résonances. Notons aussi la remontée impressionnante de Nocturne, le roman d’épouvante de Jonathan Reynolds, au moment où celui-ci s’apprête à vivre l’année la plus extraordinaire de sa jeune carrière d’auteur… plus de détails à venir!

Pour finir – le temps passe vite quand on est chronométré sur ordre du médecin -, petite note aux écrivains : Les Éditions Z’Ailées, nos collègues d’Abitibi-Témiscamingue, cherchent des auteurs pour leur Série Obscure, une série similaire à la Collection Nova (petite taille, petit prix). On peut les trouver au http://www.zailees.com .


Jan 23 2008

Bloguer vers l’Imaginaire?

Catégorie: Diffusion,Généralités,LiensLes Six Brumes - Guillaume Houle à 14:26

La science-fiction et le fantastique québécois ont-ils des fans?

Il semblerait bien que oui! Ève Chabot, une amie des Six Brumes sur MySpace, offre même aux passionnés de l’Imaginaire la possibilité de contribuer à un blogue bien particulier, consacré au genre.

Créé avec l’objectif de réunir les gens partageant une passion pour la fantasy, le fantastique, horreur et la science-fiction, ce nouveau lieu virtuel (qui peut rappeler HorreurQC pour les vieux de la vieille) est pour l’instant vierge de toutes frontières. Ses besoins et solutions ne sont pas encore déterminés, le blogue servant pour l’instant de terrain de discussion.

Rendez-vous au http://fanffh.wordpress.com/ pour tenter l’expérience.


« Page précédentePage suivante »

  • Catégories