Mar 11 2008

Résonances au Musée de la Photographie

Catégorie: Auteurs,Diffusion,ÉvénementsLes Six Brumes - Guillaume Houle à 06:29

Et oui, vous avez bien lu, Résonances s’en va au Musée Populaire de la Photographie de Drummondville, le Samedi 15 mars prochain, à 14h00.

Pour l’occasion, une lecture publique de leurs nouvelles respectives sera offerte par Gino Saint-Germain et Valérie Leclair. Les deux récits publiés dans Résonances au printemps 2007 se rapportent notamment à une photographie prise dans la MRC Drummond.

Le Musée Populaire de la Photographie de Drummondville est situé au 217 rue Brock ou, si l’on se fie à un citoyen qui connait bien sa ville, « Suivez le clocher et vous trouverez le Musée! ».

Le tarif d’admission au Musée et à toutes ses expositions est de 5$.

Résonances au Musée Populaire de la Photographie
Samedi 15 mars à 14h00
217 rue Brock, Drummondville
http://www.cafe.rapidus.net/jelauzon/mpp.html
jelauzon@cgocable.ca
(819) 474-5782


Mar 06 2008

L’Aurore en deux teintes

Catégorie: Auteurs,Diffusion,Événements,PublicationsLes Six Brumes - Guillaume Houle à 11:03

En réponse à la requête de Sarah-Émile, voici les deux couvertures de l’Aurore une à la suite de l’autre :

Comme on peut le constater, bien des éléments ont été changés. D’abord, le graphiste de l’époque, Jimmy Plamondon, s’est assuré de laisser toute la place à l’image de couverture, signée cette fois par Jean-Marc Saint-Denis (bédéiste, il publia entre autres Le jour à Wenworth, basé sur une nouvelle de H.P. Lovecraft). En effet, toutes les informations textuelles ont été retranchées sur le côté droit (ainsi que sur la tranche du livre, qu’on ne voit pas ici).Cette idée était-elle novatrice, en 2001? Je ne saurais dire, mais par contre, les années qui suivirent furent riches en publications à illustration de couverture prédominante avec une tranche sur le côté. Nous n’avons qu’à penser à Fleuve Noir, qui orienta sa série de roman de jeux de rôles (Royaumes Oubliées, L’Elfe Noir, etc.) dans cette direction.

Revoyons la couverture finale, mais en plus grand :

Il est clair que les couleurs sont beaucoup plus riches que celles de l’originale. En effet, Les Six Brumes tentent de produire depuis ses débuts des images de couverture qui attirent l’oeil et qui donnent aux lecteurs de l’Imaginaire des pistes pour s’envoler dans les différents récits proposés. Nous n’y parvenons pas toujours à notre satisfaction, mais pour des éditeurs bénévoles, je crois que nous nous en tirons de mieux en mieux. Les couvertures de Alégracia et Nocturne ont jeté des standards que nous nous efforçons de maintenir et de dépasser.

Plus récemment, avec la Collection Nova, notre directeur artistique François Pierre Bernier travaille très fort afin d’améliorer la présentation visuelle à peu de frais. J’ai très hâte de mettre en ligne les couvertures de nos deux prochaines publications, Le Loup du Sanatorium de Mathieu Fortin et La Légende de McNeil de Jonathan Reynolds.

Pour en revenir à nos moutons, avez-vous remarqué la quantité des éléments sur la couverture?

En effet, si l’on observe bien, on y retrouve 14 éléments distincts : l’ange déchu, le chat pendu, la comète, l’oeil géant, un lecteur vêtu d’un imperméable, un livre en cuir, un volcan, un homme-lézard, un chien vert, un mouton (bon sang, c’est la première fois que je le remarque celui-là…), des photographies à caractère pornographique, une fleur pourpre, un doigt coupé baignant dans le sang et une batte de baseball.

Ces éléments dessinés par Jean-Marc Saint-Denis répondent aux attentes des deux éditeurs du livre : Jonathan Reynolds et Marki St-Germain. Il était en effet prévu que, outre le lecteur représenté par l’homme à l’imperméable, chacun des éléments illustre brièvement le contenu de chacune des 13 nouvelles.

Bref, on y retrouve 13 éléments pour 13 nouvelles, plus le lecteur.

Pour moi, qui s’occupait de la promotion et distribution à la mitaine à l’époque, ce fait était clair. Mais mon collègue Jonathan a souligné récemment un autre détail subtil : il y a bel et bien six (6) teintes de brumes différentes dans l’image.

Six teintes différentes, pour les six genres des Six Brumes.

On pourrait presque y voir un signe du démon, ou encore un hommage à Iron Maiden (666 : The Number of the Beast).

J’adore raconter ces histoires, en espérant que ça vous intéresse aussi. Mais comme dans tout bon feuilleton, je vous laisse sur l’annonce classique :

« À suivre. »


Mar 01 2008

L’Aurore, six ans plus tard

Catégorie: Auteurs,Événements,Généralités,PublicationsLes Six Brumes - Guillaume Houle à 07:23

Il y a six ans survenait un événement marquant dans l’histoire des Six Brumes : L’Aurore, premier ouvrage de maison d’édition, était né.

Pour célébrer l’occasion, je publierai au mois de mars une série d’images, de commentaires et de faits marquants reliés à cette parution historique.

Commençons tout de suite avec un élément inédit, que peu d’entre vous ont eu l’occasion de voir, soit la couverture originale, jamais utilisée, de L’Aurore :


Déc 13 2007

Bilan de l’imaginaire

Catégorie: Auteurs,Diffusion,Événements,Liens,PublicationsLes Six Brumes - Guillaume Houle à 01:29

Hier, mercredi le 12 décembre, j’ai envoyé le communiqué suivant aux médias, bibliothèques et organismes culturels :

« Quelle année foudroyante, au royaume de l’imaginaire! Alimentée par la créativité et par des moyens financiers originaux, encouragée par un lectorat de plus en plus énergique, reconnue par un nombre grandissant de médias et de chroniqueurs culturels, la maison d’édition Les Six Brumes a connu en 2007 sa meilleure année à vie.

Si nos prévisions s’avèrent exactes, les ventes, tout comme la quantité de volumes confiés aux bons soins de notre lectorat, auront doublé cette année. La croissance la plus significative vient des librairies, où l’on retrouve plus de nos ouvrages sur les tablettes.

Au premier rang vient assurément la populaire série de fantasy de l’auteur beauceron Dominic Bellavance, Alégracia. Poursuivant sur sa lancée, Dominic a livré en octobre Alégracia et les Xayiris II, le 3e tome de la série. Les Six Brumes ont aussi publié Résonances, parrainé par Patrick Senécal, premier ouvrage de la Collection Frontières. Profondément ancrée dans la littérature régionale, cette collection inaugure son existence avec 19 récits issus des 18 municipalités de la MRC Drummond. Puis, alors que Les 400 coups sortaient leur « roman de gare », Les Six Brumes ont livré aux lecteurs des Salons du livre la Collection Nova, des livres à prix modique (5$) et de la taille d’une poche de jeans.

N’hésitant pas à aller rencontrer le lectorat malgré des moyens réduits, Les Six Brumes ont visité en 2007 deux nouveaux Salons du livre, soit celui de Trois-Rivières et celui du Saguenay Lac-St-Jean, en plus du Salon du livre de l’Estrie et du Congrès Boréal.

En observant le crépuscule rougeoyant de 2007, nous, éditeurs Marki St-Germain, Jonathan Reynolds et Guillaume Houle s’estimont très fiers de l’énorme travail accompli, au long de l’année. L’horizon de 2008 s’annonce remplie de promesses d’aventures. Pour l’occasion, nous avons décidé de prendre quelques résolutions pour le nouvel an :

1. Augmenter la présence de nos ouvrages sur les tablettes des librairies.
2. Gagner le cœur du grand public, des journalistes et des bibliothécaires.
3. Présenter nos ouvrages dans quatre Salons du livre, soit un de plus.
4. Rencontrer les jeunes de plus d’écoles, en déjouant le fonctionnariat culturel.

Partez à la découverte des Six Brumes en téléchargeant notre nouveau catalogue, au http://www.6brumes.com/medias/LesSixBrumes_Catalogue2007.pdf . Surveillez les prochains communiqués, début 2008, pour plus de détails. »

***

C’est une belle façon de conclure une 6e année pour Les Six Brumes, non?

En tous cas, j’ai bien hâte de sabrer le champagne et de célébrer! Même si on ne touche toujours  pas un rond en tant qu’éditeur, jamais n’a-t-on eu autant de plaisir
à rencontrer notre lectorat, de plus en plus nombreux et heureux.

On finit même par retrouver des visages familiers, année après année. Au plaisir de vous
revoir à Trois-Rivières, Montréal, Saguenay Lac-St-Jean et en Estrie en 2008! Sans
oublier une nouvelle aventure en territoire inconnu. 😉

Plus de détails à venir sous les brumes de janvier.


Nov 14 2007

Rencontrer Dominic avant le Père Noël

Catégorie: Auteurs,ÉvénementsLes Six Brumes - Guillaume Houle à 13:17

Que vous soyez un amateur convaincu de la série Alégracia, ou encore un être
profondément déboussolé par le magie du temps des fêtes, je vous conseille d’aller faire un tour du côté de l’Imaginaire, à la Place Laurier de Québec, afin d’y rencontrer l’auteur Dominic Bellavance le samedi 24 novembre 2007, entre 13h00 et 15h30.

Sur place, Dominic signera vos copies d’Alégracia, qu’elles soient pour vous ou pour des gens qui ne savent pas encore ce qui les attend, sous l’arbre de Noël. Certes, le conteur des récits de la jeune fille aux pouvoirs étranges ne ressemble en rien au monsieur du Pôle Nord, mais il doit posséder quelque chose du lutin, puisqu’il produit tranquillement mais sûrement une série capable de rivaliser avec les Harry Potter, Amos D’Aragon, Sextant du Nord et autres Chroniques de Narnia.


« Page précédentePage suivante »

  • Catégories