Oct 12 2007

Écrivains ou Don Juan de l’esprit?

Catégorie: ÉvénementsLes Six Brumes - Guillaume Houle à 18:12

Je profite d’un bref moment d’accalmie pour taper ces quelques lignes, au gris crépuscule de la deuxième journée du Salon du livre de l’Estrie.

Il ne fait pas de doute : les lecteurs s’y présentent principalement pour y rencontrer des auteurs. La preuve? Je n’ai qu’à laisser Jonathan Reynolds et Dominic Bellavance quelques heures tous seuls et les membres de leur lectorat se pointent les uns après les autres.

Les écrivains publiés à une maison d’édition dégageraient-ils un aura de séduction littéraire? Ou bien est-ce parce que le programme imprimé mentionne leur présence en après-midi, vendredi et samedi?

Quoi qu’il en soit, dès leur retour de la pause-souper, je compte bien les laisser entre quatre yeux avec leurs lecteurs. Eux seuls savent comment nous entrainer dans les contrées de l’Imaginaire.


Oct 09 2007

Salon du livre de l’Estrie : rendez-vous vers l’imaginaire

Catégorie: ÉvénementsLes Six Brumes - Guillaume Houle à 17:56

Oui, nous sommes revenus sains et sauf des vertes collines de la Beauce.
Oui, le lancement d’Alégracia et les Xayiris Volume II a été un succès!
Oui, je suis soulagé, Erzébet Bathory est sorti des presses.

Le temps de l’attente est maintenant terminé : nous voilà en route pour le Salon du livre de l’Estrie, mon événement préféré de l’année littéraire. Demain, mercredi le 10 octobre, je déballerai nos boîtes de livres neufs afin de garnir les tablettes de notre kiosque, le 615.

Quelle que soit votre raison d’y pointer votre boîte à imagination personnelle, j’ai déjà hâte de vous y voir.

Salon du livre de l’Estrie
Du jeudi 11 au dimanche 14 octobre
De 09h00 à 21h00 (jeudi à samedi)
De 10h00 à 17h00 (dimanche)
Édifice Expo-Sherbrooke
300, rue du Cégep
http://www.salondulivredelestrie.com


Oct 06 2007

Itinéraire beauceron

Catégorie: ÉvénementsLes Six Brumes - Guillaume Houle à 14:35

Demain, dans la matinée, Jonathan Reynolds et moi-même confinerons notre espace vital aux replis du destrier bleu d’un ami et grand amateur d’Alégracia, Guillaume Pratte.

Accompagné d’une ou deux jolies demoiselles de notre connaissance, nous chevaucherons hors des magnifiques sentiers de l’Estrie et jusque dans les sompteuses collines de la Beauce. Le voyage, qui prendra toute la matinée et même plus, promet d’être visuellement impressionnant… et peut-être aussi un peu stressant.

Ma copine et moi avons perdu un ami tout près du lieu où nous nous rendons, à Saint-Odilon-de-Cranbourne. Il travaillait pour une compagnie de sécurité, de nuit, lorsque son véhicule s’est abîmé dans le rang 4 de ce village. Il est mort sur le coup, littéralement éjecté de son véhicule.

L’an dernier, nous avons failli y passer nous-mêmes, en roulant sur un pont à une seule voie. Un véhicule arrivait en sens inverse. Qui aurait cru que de telles aberrations puissent encore exister, de nos jours?

Pour la troisième année, ce grand pélerinage nous amènera à une grande fête, où plus de la moitié des habitant de Saint-Odilon-de-Cranbourne célèbreront avec nous la splendeur de l’univers de Alégracia.

Priez pour que nous y parvenions sains et saufs, encore une fois.


Oct 03 2007

L’Imaginaire éclaire la Beauce et assombrit l’Estrie

Catégorie: ÉvénementsLes Six Brumes - Guillaume Houle à 12:49

Quelques jours à peine après un passage remarqué au Salon du livre du Saguenay Lac-St-Jean, lieu de rencontre de plus de 20,000 amoureuses et amoureux de la lecture, la maison d’édition Les Six Brumes se prépare à envahir, pour une troisième année de suite, les collines et vallées de la Beauce.

En effet, dimanche le 7 octobre, les troupes des Six Brumes déplaceront leurs quartiers à Saint-Odilon-de-Cranbourne, afin de lancer devant tout le village le dernier-né de la série Alégracia, Alégracia et les Xayiris volume II. Un gâteau en forme de forteresse, fourni par l’Épicerie Mathieu-Dulac, sera même disponible pour ravir tous les palais présents. L’événement aura lieu en début d’après-midi, vers 13h30, à la salle municipale derrière l’église.

Plus de détails sur http://www.alegracia.com .

Les festivités aux atours médiéval-fantastiques terminées, la maison d’édition retournera sur ses pas, retrouvant la chaleur du foyer… et celle du Salon du livre de l’Estrie! Dès le jeudi 11 et jusqu’au dimanche 14 octobre, les estriens et aux explorateurs de la littérature pourront se procurer les tomes magiques des Six Brumes. Les plus aventureux d’entre les lecteurs pourront même mettre la main sur le dernier titre à venir, la sinistre novella Erzébet Bathory : comtesse sanglante, récit fantastico-historique des méfaits de la légendaire vampire hongroise signé par l’auteure française Sophie Dabat.

Vous faut-il une autre bonne raison de se pointer au Salon du livre de l’Estrie?

Et si je vous disais que le rejeton de l’horreur sherbrookois Jonathan Reynolds (Ombres, Nocturne) se prépare, samedi le 13 octobre vers 13h00, à y interroger le maître de l’horreur Patrick Senécal (Le vide, Sur le seuil), ainsi que les auteurs François Bellavance (L’Escouade des initiés), Johanne Seymour (Le Cercle des pénitents) et François Landry (Moonshine), dans le cadre d’une table ronde sur la littérature de suspense?

Que vous soyez dévoués à la lumière d’Alégracia et ou aux ténèbres d’Erzébet Bathory, le Salon du livre de l’Estrie est un rendez-vous!

http://www.salondulivredelestrie.com


Sep 30 2007

Sur le seuil… du départ

Catégorie: ÉvénementsLes Six Brumes - Guillaume Houle à 09:08

Nous sommes dimanche, dernier jour du Salon du livre du Saguenay Lac-St-Jean. Je tape ces quelques lignes en toute hâte, avant la réouverture des lieux et le départ du motel où nous logeons.

Quoi dire? Je suis épuisé. Jonathan Reynolds le semble aussi. Dominic Bellavance est reparti pour Québec. Fort heureusement, mon collègue Marki St-Germain et sa douce, Marie-Ève Gaudet, sont venus hier en renfort pour nous appuyer.

Côtoyer plus de 15,000 personnes en trois jours, ça prend de l’énergie, surtout lorsqu’il s’agit de discuter! Mais nous sommes forts heureux de ce salon, ponctué de rencontres souvent géniales.

Vous avais-je dit, au fait? Nous avons jasé plusieurs heures déjà avec Jean Pettigrew, le sympatique empereur des Éditions Alire. Une complicité se créé, tranquillement, entre les éditions Les Six Brumes et les grands anciens de chez Alire.

Le Royaume du Nord recèle bien des surprises… peut-être verrons-nous un récit d’un certain monsieur Pettigrew dans notre collection Nova?


« Page précédentePage suivante »

  • Catégories