Oct 03 2007

L’Imaginaire éclaire la Beauce et assombrit l’Estrie

Catégorie: ÉvénementsLes Six Brumes - Guillaume Houle à 12:49

Quelques jours à peine après un passage remarqué au Salon du livre du Saguenay Lac-St-Jean, lieu de rencontre de plus de 20,000 amoureuses et amoureux de la lecture, la maison d’édition Les Six Brumes se prépare à envahir, pour une troisième année de suite, les collines et vallées de la Beauce.

En effet, dimanche le 7 octobre, les troupes des Six Brumes déplaceront leurs quartiers à Saint-Odilon-de-Cranbourne, afin de lancer devant tout le village le dernier-né de la série Alégracia, Alégracia et les Xayiris volume II. Un gâteau en forme de forteresse, fourni par l’Épicerie Mathieu-Dulac, sera même disponible pour ravir tous les palais présents. L’événement aura lieu en début d’après-midi, vers 13h30, à la salle municipale derrière l’église.

Plus de détails sur http://www.alegracia.com .

Les festivités aux atours médiéval-fantastiques terminées, la maison d’édition retournera sur ses pas, retrouvant la chaleur du foyer… et celle du Salon du livre de l’Estrie! Dès le jeudi 11 et jusqu’au dimanche 14 octobre, les estriens et aux explorateurs de la littérature pourront se procurer les tomes magiques des Six Brumes. Les plus aventureux d’entre les lecteurs pourront même mettre la main sur le dernier titre à venir, la sinistre novella Erzébet Bathory : comtesse sanglante, récit fantastico-historique des méfaits de la légendaire vampire hongroise signé par l’auteure française Sophie Dabat.

Vous faut-il une autre bonne raison de se pointer au Salon du livre de l’Estrie?

Et si je vous disais que le rejeton de l’horreur sherbrookois Jonathan Reynolds (Ombres, Nocturne) se prépare, samedi le 13 octobre vers 13h00, à y interroger le maître de l’horreur Patrick Senécal (Le vide, Sur le seuil), ainsi que les auteurs François Bellavance (L’Escouade des initiés), Johanne Seymour (Le Cercle des pénitents) et François Landry (Moonshine), dans le cadre d’une table ronde sur la littérature de suspense?

Que vous soyez dévoués à la lumière d’Alégracia et ou aux ténèbres d’Erzébet Bathory, le Salon du livre de l’Estrie est un rendez-vous!

http://www.salondulivredelestrie.com


Sep 30 2007

Sur le seuil… du départ

Catégorie: ÉvénementsLes Six Brumes - Guillaume Houle à 09:08

Nous sommes dimanche, dernier jour du Salon du livre du Saguenay Lac-St-Jean. Je tape ces quelques lignes en toute hâte, avant la réouverture des lieux et le départ du motel où nous logeons.

Quoi dire? Je suis épuisé. Jonathan Reynolds le semble aussi. Dominic Bellavance est reparti pour Québec. Fort heureusement, mon collègue Marki St-Germain et sa douce, Marie-Ève Gaudet, sont venus hier en renfort pour nous appuyer.

Côtoyer plus de 15,000 personnes en trois jours, ça prend de l’énergie, surtout lorsqu’il s’agit de discuter! Mais nous sommes forts heureux de ce salon, ponctué de rencontres souvent géniales.

Vous avais-je dit, au fait? Nous avons jasé plusieurs heures déjà avec Jean Pettigrew, le sympatique empereur des Éditions Alire. Une complicité se créé, tranquillement, entre les éditions Les Six Brumes et les grands anciens de chez Alire.

Le Royaume du Nord recèle bien des surprises… peut-être verrons-nous un récit d’un certain monsieur Pettigrew dans notre collection Nova?


Sep 28 2007

Alégracia versus Ombres & Nocturne!

Catégorie: ÉvénementsLes Six Brumes - Guillaume Houle à 22:04

Qui l’aurait cru?

Les goûts des saguenéens et jannois semblent se diviser en deux genres bien distincts, du moins si l’on se fie aux ventes du kiosque des Six Brumes au Salon du livre du Saguenay Lac-St-Jean.

En effet, après deux jours, les lecteurs optent une fois sur deux pour la série Alégracia, de Dominic Bellavance, et l’autre fois pour les romans d’épouvante de Jonathan Reynolds, Ombres et Nocturne.

C’est donc une compétition amicale qui s’est établie entre les deux auteurs, chacun usant au mieux de ses capacités les forces claires (Dominic) ou obscures (Jonathan). À quand un troisième joueur pour débalancer cette dynamique?

Peut-être en 2008… 😉


Sep 27 2007

Les Hordes du Saguenay

Catégorie: ÉvénementsLes Six Brumes - Guillaume Houle à 23:26

Techniquement parlant, si on discute de la question de la popularité des Six Brumes le jeudi, le Salon du livre du Saguenay Lac-St-Jean traine tout juste un peu de la patte derrière notre Salon préféré, celui de l’Estrie.

Mais il traine à peine.

Le plus étonnant, c’est que l’horreur et le fantastique semblent plus populaire que la fantasy, dans ce fabuleux Royaume du Nord. En effet, malgré le caractère écolier de la journée, Jonathan Reynolds (Ombres, Nocturne) a davantage séduit le lectorat régional que Dominic Bellavance (Alégracia), qui domine pourtant largement les foules ailleurs. Voilà une différence intéressante, mais qui devra attendre quelques jours de plus avant d’être vérifiée.

Pour en revenir au Salon, on ne peut pas le nier : c’est monstrueusement plein, à l’arrivée des écoliers! Les salons de Trois-Rivières et de l’Estrie, ainsi que les instutions scolaires associées, devraient être morts de honte de se faire devancer aussi facilement à ce niveau. Sans farces, nous avions peine à sortir de notre enclave de l’imaginaire, tellement les hordes de jeunes se bousculaient un peu partout, remplissant allées et couloirs.

Mais voilà, le jeudi est passé. Que nous réserve donc le vendredi? Des rumeurs parlent d’une petite séance au pub après la journée, en compagnie de quelques vedettes de l’horreur pour agrémenter la soirée.

Nous verrons bien.


Sep 26 2007

Purgatoire temporel

Catégorie: ÉvénementsLes Six Brumes - Guillaume Houle à 23:14

Sur un fond de ventilation bruyante, des voix rauques et criardes résonnent. Partout autour, des ampoules ici tamisées, là-bas des néons glauques éclairent le couloir d’où je tape ces quelques lignes.

À la blanche chambre et au sommeil de Morphée ais-je laissé les deux auteurs vedettes de la maison d’édition Les Six Brumes, Dominic Bellavance (Alégracia) et Jonathan Reynolds (Ombres, Nocturne). Pourtant, partout autour de moi, des gens fabulent, inventent des histoires. L’un se prétend propriétaire d’un vaisseau spatial. Il n’attend que la prochaine vie pour décoller et s’en retourner chez lui.

Il n’y a pas à dire, je suis certainement dans la même situation. Habitué à me coucher très tard, je ne peux trouver le sommeil, même passé 23h00. Me voilà donc ici, au carrefour de l’antre de la folie, à taper ces quelques lignes.

Ah, mais vous ais-je dit? Le Salon du livre du Saguenay Lac-St-Jean s’annonce très chouette. J’ai tellement hâte d’y être que je suis incapable de m’endormir. Et tous ces livres, tous ces kiosques… J’ai hâte aussi de pouvoir offrir encore plus de récits aux passionnés d’imaginaire que vous êtes. Mais chaque chose en son temps. Je ne sais pas encore si les saguenéens et les jannois connaissent Nocturne et Alégracia. Nous verrons jeudi.

Je vous tiens au courant.

P.S. : Vous voulez rire un peu? Allez sur http://tuverrasclavier.com/ 😉


« Page précédentePage suivante »

  • Catégories