Sep 30 2007

Sur le seuil… du départ

Catégorie: ÉvénementsLes Six Brumes - Guillaume Houle à 09:08

Nous sommes dimanche, dernier jour du Salon du livre du Saguenay Lac-St-Jean. Je tape ces quelques lignes en toute hâte, avant la réouverture des lieux et le départ du motel où nous logeons.

Quoi dire? Je suis épuisé. Jonathan Reynolds le semble aussi. Dominic Bellavance est reparti pour Québec. Fort heureusement, mon collègue Marki St-Germain et sa douce, Marie-Ève Gaudet, sont venus hier en renfort pour nous appuyer.

Côtoyer plus de 15,000 personnes en trois jours, ça prend de l’énergie, surtout lorsqu’il s’agit de discuter! Mais nous sommes forts heureux de ce salon, ponctué de rencontres souvent géniales.

Vous avais-je dit, au fait? Nous avons jasé plusieurs heures déjà avec Jean Pettigrew, le sympatique empereur des Éditions Alire. Une complicité se créé, tranquillement, entre les éditions Les Six Brumes et les grands anciens de chez Alire.

Le Royaume du Nord recèle bien des surprises… peut-être verrons-nous un récit d’un certain monsieur Pettigrew dans notre collection Nova?


Sep 28 2007

Alégracia versus Ombres & Nocturne!

Catégorie: ÉvénementsLes Six Brumes - Guillaume Houle à 22:04

Qui l’aurait cru?

Les goûts des saguenéens et jannois semblent se diviser en deux genres bien distincts, du moins si l’on se fie aux ventes du kiosque des Six Brumes au Salon du livre du Saguenay Lac-St-Jean.

En effet, après deux jours, les lecteurs optent une fois sur deux pour la série Alégracia, de Dominic Bellavance, et l’autre fois pour les romans d’épouvante de Jonathan Reynolds, Ombres et Nocturne.

C’est donc une compétition amicale qui s’est établie entre les deux auteurs, chacun usant au mieux de ses capacités les forces claires (Dominic) ou obscures (Jonathan). À quand un troisième joueur pour débalancer cette dynamique?

Peut-être en 2008… 😉


Sep 27 2007

Les Hordes du Saguenay

Catégorie: ÉvénementsLes Six Brumes - Guillaume Houle à 23:26

Techniquement parlant, si on discute de la question de la popularité des Six Brumes le jeudi, le Salon du livre du Saguenay Lac-St-Jean traine tout juste un peu de la patte derrière notre Salon préféré, celui de l’Estrie.

Mais il traine à peine.

Le plus étonnant, c’est que l’horreur et le fantastique semblent plus populaire que la fantasy, dans ce fabuleux Royaume du Nord. En effet, malgré le caractère écolier de la journée, Jonathan Reynolds (Ombres, Nocturne) a davantage séduit le lectorat régional que Dominic Bellavance (Alégracia), qui domine pourtant largement les foules ailleurs. Voilà une différence intéressante, mais qui devra attendre quelques jours de plus avant d’être vérifiée.

Pour en revenir au Salon, on ne peut pas le nier : c’est monstrueusement plein, à l’arrivée des écoliers! Les salons de Trois-Rivières et de l’Estrie, ainsi que les instutions scolaires associées, devraient être morts de honte de se faire devancer aussi facilement à ce niveau. Sans farces, nous avions peine à sortir de notre enclave de l’imaginaire, tellement les hordes de jeunes se bousculaient un peu partout, remplissant allées et couloirs.

Mais voilà, le jeudi est passé. Que nous réserve donc le vendredi? Des rumeurs parlent d’une petite séance au pub après la journée, en compagnie de quelques vedettes de l’horreur pour agrémenter la soirée.

Nous verrons bien.


Sep 26 2007

Purgatoire temporel

Catégorie: ÉvénementsLes Six Brumes - Guillaume Houle à 23:14

Sur un fond de ventilation bruyante, des voix rauques et criardes résonnent. Partout autour, des ampoules ici tamisées, là-bas des néons glauques éclairent le couloir d’où je tape ces quelques lignes.

À la blanche chambre et au sommeil de Morphée ais-je laissé les deux auteurs vedettes de la maison d’édition Les Six Brumes, Dominic Bellavance (Alégracia) et Jonathan Reynolds (Ombres, Nocturne). Pourtant, partout autour de moi, des gens fabulent, inventent des histoires. L’un se prétend propriétaire d’un vaisseau spatial. Il n’attend que la prochaine vie pour décoller et s’en retourner chez lui.

Il n’y a pas à dire, je suis certainement dans la même situation. Habitué à me coucher très tard, je ne peux trouver le sommeil, même passé 23h00. Me voilà donc ici, au carrefour de l’antre de la folie, à taper ces quelques lignes.

Ah, mais vous ais-je dit? Le Salon du livre du Saguenay Lac-St-Jean s’annonce très chouette. J’ai tellement hâte d’y être que je suis incapable de m’endormir. Et tous ces livres, tous ces kiosques… J’ai hâte aussi de pouvoir offrir encore plus de récits aux passionnés d’imaginaire que vous êtes. Mais chaque chose en son temps. Je ne sais pas encore si les saguenéens et les jannois connaissent Nocturne et Alégracia. Nous verrons jeudi.

Je vous tiens au courant.

P.S. : Vous voulez rire un peu? Allez sur http://tuverrasclavier.com/ 😉


Sep 25 2007

La 12e Heure

Catégorie: ÉvénementsLes Six Brumes - Guillaume Houle à 20:38

Logo Salon du livre Saguenay Lac-St-Jean

Cela pourrait paraître étrange, mais je suis étrangement fébrile et stressé à l’idée de me rendre au Salon du livre du Saguenay Lac-St-Jean, ce mercredi 25 septembre 2007.

Après 2 ans – bientôt 3 en octobre – à avoir fréquenté le Salon du livre de l’Estrie et 1 an au Salon du livre de Trois-Rivières, ce sentiment m’apparaît tout de même un peu singulier, peut-être même étrange.

Tout de même, il s’agit d’un événement d’envergure. La 43e édition… cette rencontre littéraire a pris forme en 1964! Avec tout ce qu’on raconte à son sujet, dans les autres salons, je dois avouer être craintif.

J’espère ne pas m’être fait trop d’illusions, que l’événement sera à la hauteur des mes attentes, mais surtout, que Les Six Brumes seront à la hauteur de l’événement.

Quoiqu’il en soit, il est possible que je ne puisse pas vous écrire jusqu’à dimanche ou lundi prochain. Je vais tâcher de trouver un café ou un accès Internet pour le faire, mais je ne promets rien. Ceci dit, une fois le Salon passé, vous aurez certainement de nos nouvelles!

J’ai hâte d’y être.


« Page précédentePage suivante »

  • Catégories