Mai 06

Fin de notre entente de distribution avec Prologue

Catégorie: Diffusion,PublicationsLes Six Brumes - Guillaume Houle à 18:02
Nous vous écrivons aujourd’hui pour vous faire part d’une nouvelle grave.Les Six Brumes, c’est un projet qui nous tient à coeur.

Parfois, le coeur connaît quelques tourments. Le nôtre s’emballe, car nous savons qu’une dure réalité va nous rentrer dedans dans à peine un mois : notre contrat de distribution de livres avec Prologue va se terminer.

Notre pression artérielle a augmenté depuis que nous avons reçu l’annonce par courrier recommandé, sans signe précurseur, sans dialogue, sans demande de rectifier telle ou telle chose. La décision de Prologue a été sans appel.

C’était juste avant Noël 2014.

Depuis, nous nous sommes levés et nous sommes allés voir plusieurs des plus importants distributeurs de livres au Québec. Malheureusement, nous n’avons pas su les convaincre.

Bref, d’ici juin, nos livres vont commencer à disparaître des rayons des librairies.

Ça nous fait mal… mais nous continuons notre grande saga!

Que nous trouvions un distributeur ou non, nous sommes et nous serons encore en vie, dans un an, dans six ans, pour les décennies à venir! Notre mission se poursuit : nous soutiendrons le développement des littératures de l’imaginaire francophone, peu importe les obstacles.

Toutefois, notre coeur bat un peu au ralenti : pour le repartir, nous avons besoin d’un électrochoc.

Cet électrochoc, vous pouvez le donner aux Six Brumes en vous ralliant à son étendard, à la bannière de la prévente annuelle. La prévente devient, de plus en plus, la manière la plus importante et la plus efficace pour vous procurer les livres des Six Brumes.

Le Cor des Brumes sonne et résonne.

Entendez son appel et rejoignez les Légions de l’Imaginaire ici :
http://www.sixbrumes.com/legion/projects/catalogue2015/

Ensemble, jamais nous ne serons vaincus.

Guillaume et Jonathan,
Les Six Brumes

2 commentaires pour “Fin de notre entente de distribution avec Prologue”

  1. Angélique dit:

    Je n’ai absolument aucune idée du fonctionnement de la distribution des livres mais est-ce que ça peut avoir un intérêt pour vous de traiter directement avec les libraries ? Par exemple, à Ottawa, il y a la Librairie du Soleil, la seule librairie 100% francophone que je connaisse à Ottawa (je ne dis pas qu’il n’y en a pas d’autres). Est-ce que ça peut être un débouché conséquent pour vous ?

  2. Guillaume Houle dit:

    Merci Angélque pour ta suggestion. Nous la prenons en note dans le cadre de nos travaux de réflexion à ce sujet. Pour te répondre : oui, nous y songeons. : -)

    Encore merci et bonne semaine!
    – Guillaume, pour Les Six Brumes

Laisser un commentaire


  • Catégories