Oct 23 2007

Michel J. Lévesque en nomination

Catégorie: AuteursLes Six Brumes - Guillaume Houle à 16:12

L’auteur de L’Ancienne Famille, Michel J. Lévesque, est en nomination pour la 25e édition du prix du Public La Presse, volet littéraire, pour son livre Arielle Queen – La société secrète des alters.

Ce prix d’envergure, organisé avec le Salon du livre de Montréal 2007 et en collaboration avec l’Association des libraires du Québec, est remis par les lecteurs de la Presse, qui votent pour le livre de leur choix.

L’annonce du grand gagnant se fera le lundi 19 novembre 2007.

Bonne chance Michel!


Oct 22 2007

Réouverture de la boutique en-ligne

Catégorie: DiffusionLes Six Brumes - Guillaume Houle à 12:04

Les rénovations du nouveau site Internet des Six Brumes avancent bien, avec la réouverture
de la boutique en-ligne de la maison d’édition. Bien qu’il y ait plusieurs façon de se procurer nos titres (bibliothèques, librairies, salons du livre, d’autres sites Internet), nous tenons à rendre nos livres le plus accessible possible.

Vous pouvez donc commander 11 des 12 titres de la maison d’édition via notre site Internet, en consultant l’onglet Boutique en-ligne dans le menu, ci-dessus. Seul L’Aurore, premier recueil de nouvelles dont il ne reste plus que quelques copies chez Diffusion Raffin, n’est pas offert. Vous pouvez toutefois le commander en librairie, avec l’aide d’un libraire.

N’hésitez pas à prendre le temps de regarder nos spéciaux. En effet, toute commande de 20$ est exempte de frais postaux. Vous pouvez aussi trouver nos titres les plus anciens,
en fin d’inventaire, à des petits prix spéciaux.

Bonne navigation dans les eaux de l’imaginaire!


Oct 18 2007

Tous à la bibliothèque!

Catégorie: DiffusionLes Six Brumes - Guillaume Houle à 22:54

J’ai une mission pour vous.

Durant les derniers Salons du livre, au Saguenay Lac-St-Jean et en Estrie, nous nous sommes fait demander à quelques reprises si nos titres sont disponibles à travers le Réseau Biblio, qui dessert les petites bibliothèques du Québec.

Un coup de fil à la division estrienne nous a confirmé que, oui, nos titres circulent à travers cet excellent service interbibliothèque. J’attends des nouvelles de la division trifluvienne, à savoir si tous nos titres y sont.

Cette bonne nouvelle me pousse toutefois à demander votre aide : lecteurs québécois ou canadiens, où que vous soyez, demandez les Alégracia, Nocturne et autres livres des Six Brumes à votre bibliothèque! Plus vous les demanderez, plus ils seront disponibles.

Les livres sont présents à Éva-Senécal, ma bibliothèque de quartier. Je vous tends le flambeau!


Oct 15 2007

Le Salon du livre de l’Estrie domine le palmarès

Catégorie: ÉvénementsLes Six Brumes - Guillaume Houle à 20:12

Voilà, ça y est : la tournée de l’Imaginaire des Six Brumes prend fin, du moins pour
l’année 2007.

Il nous faut à présent retourner devant bureaux et claviers, afin de se penser sur de
poussiéreux parchemins mystiques, qui nous éclaireront sur le chemin à suivre, en 2008.

Voilà un aperçu du savoir mystique livré par les arcanes comptables des Six Brumes…


Palmarès des Salons du livre 2007

1. Salon du livre de l’Estrie (+49%)
2. Salon du livre du Saguenay Lac-St-Jean (+18%)
3. Salon du livre de Trois-Rivières (0% – référence)

Un nouveau Salon du livre s’ajoutera à cette liste en 2008. Plus de détails à venir!


Palmarès des meilleurs ventes au Salon du livre de l’Estrie

1. Alégracia et les Xayiris, volume II
2. Alégracia et le serpent d’argent
3. Nocturne
4. Alégracia et les Xayiris, volume I
5. Erzébet Bathory
6. L’Ancienne Famille
7. Ombres
8. Les Suppliciés
9. Équinoxe
10. Mach Avel


Oct 12 2007

Écrivains ou Don Juan de l’esprit?

Catégorie: ÉvénementsLes Six Brumes - Guillaume Houle à 18:12

Je profite d’un bref moment d’accalmie pour taper ces quelques lignes, au gris crépuscule de la deuxième journée du Salon du livre de l’Estrie.

Il ne fait pas de doute : les lecteurs s’y présentent principalement pour y rencontrer des auteurs. La preuve? Je n’ai qu’à laisser Jonathan Reynolds et Dominic Bellavance quelques heures tous seuls et les membres de leur lectorat se pointent les uns après les autres.

Les écrivains publiés à une maison d’édition dégageraient-ils un aura de séduction littéraire? Ou bien est-ce parce que le programme imprimé mentionne leur présence en après-midi, vendredi et samedi?

Quoi qu’il en soit, dès leur retour de la pause-souper, je compte bien les laisser entre quatre yeux avec leurs lecteurs. Eux seuls savent comment nous entrainer dans les contrées de l’Imaginaire.


« Page précédentePage suivante »

  • Catégories