Jan 21

Mathieu Fortin, un écrivain populaire?

Catégorie: Auteurs,DiffusionLes Six Brumes - Guillaume Houle à 23:31

Mathieu Fortin, auteur du Loup du Sanatorium aux éditions Les Six Brumes et du Protocole Reston aux éditions Coups de tête, serait-il un écrivain de littérature populaire?

C’est que semble penser le professeur François-Bernard Tremblay, dans le cadre de son cours de littérature populaire au CEGEP d’Alma. Au programme de cette formation se trouveront les deux livres précités, dont les récits feront partie d’une étude des différentes créatures fantastiques en littérature. Les romans de Mathieu Fortin permettront d’aborder respectivement le loup-garou (Le Loup du Sanatorium) et le zombie (Le Protocole Reston).

Souhaitons aux étudiants de M. Tremblay une bonne lecture, ainsi que la force de garder un esprit sain car « celui qui scrute le fond de l’abysse, l’abysse le scrute à son tour. » (Friedrich Nietzsche, Par-delà le bien et le mal)

Un commentaire pour “Mathieu Fortin, un écrivain populaire?”

  1. Michel Gingras dit:

    Le loup-garou, créature qui figure aussi dans la plus récente série de Brian Perro dont je n’ai lu aucuns titres, semble apparaître de plus en plus dans la littérature québécoise.

    Toutefois, je suis content que l’on ai choisi la novella de Mathieu Fortin, fier représentant de notre culture dans le fantastique, pour faire lire une fiction québécoise de ce genre aux jeunes. Je crois sincèrement que l’histoire de Mathieu Fortin est mieux scénarisée que les romans de Perro même si je n’ai pas lu les publications de ce dernier. J’ai ma petite opinion sur la façon d’écrire de Perro. De plus, l’histoire de Fortin se lit comme du bonbon et à le mérite d’être la première à avoir été faite sur le lycantrope.

    Aussi, Mathieu Fortin est le premier à avoir sorti un roman québécois de zombies. Deux en deux, pas mal, non?

    Espérons que ce ne seront pas les derniers à traiter de ces créatures fantastiques. Mathieu Fortin a maintenant ouvert la porte à d’autres auteurs qui voudraient se lancer dans le genre, car les éditeurs semblent fin prêt à ce genre de littérature. Après la vague du genre Harry Potter et cie et celle des vampires, y en aura-t-il une sur les zombies au Québec?

Laisser un commentaire


  • Catégories