Août 26

Les Six Brumes hissent la voile!

Catégorie: Auteurs,Événements,PublicationsLes Six Brumes - Guillaume Houle à 21:21

Ce soir, j’ai rédigé et envoyé mon tout premier communiqué de presse en trois mois. Ça fait du bien de s’ouvrir de nouveau au monde, après un été riche en travail, mais pauvre en rencontres. L’automne s’annonce déjà, donc, avec son cortège de lieux funèbres à visiter avec joie!

Je partage mon communiqué avec vous :

« Alors que les voix des artistes de partout s’élèvent pour dénoncer la tyrannie de l’empire et que les nuages s’assombrissent devant la censure de la culture, la maison d’édition Les Six Brumes hisse la voile et prépare un voyage en mer aux abords houleux. Confiantes malgré les rumeurs de guerre impériale, les troupes de l’Imaginaire repartent à la conquête du Québec dès cet automne.

En effet, si les mois de septembre et d’octobre verront les fantastiques navires de Jonathan Reynolds (Silencieuses, La Légende de McNeil, Nocturne), de Mathieu Fortin (Le Loup du Sanatorium réédité) et de Dominic Bellavance (Alégracia et le Serpent d’Argent, Alégracia et les Xayiris) aborder les rivages du Salon du livre du Saguenay Lac-St-Jean (25 au 28 septembre) et de son homologue de l’Estrie (16 au 19 octobre), novembre sera le théâtre d’un combat tout aussi impressionnant.

Du mercredi 19 au lundi 24 novembre prochain, les légions chimériques des Six Brumes fouleront le sol de l’ancienne colonie d’Hochelagua-Maisonneuve, dans le cadre du 31e Salon du livre de Montréal. Outre une brève incursion commanditée par Diffusion Raffin à ses débuts, ce sera la première fois que la maison d’édition pourra faire vibrer de sa magie d’épouvante et de fantasy les kiosques de Place Bonaventure.

Mais quelles horribles découvertes extirpées des cryptes interdites déferleront sur la citadelle montréalaise? Audacieux, les lecteurs québécois pourront régaler la bête qui sommeille en eux de deux titres croustillants, ramenés de par-delà l’océan de l’Imaginaire. Le Loup du Sanatorium de Mathieu Fortin, au premier tirage épuisé, reviendra hurler à la lune et ensanglanter les cœurs à un prix modeste (5$), dans une 2e édition revue et améliorée. Une littérature brève et percutante, qui saisit le lecteur à la gorge.

Les mordus de fantastique pourront quant à eux aborder les rivages mystérieux de Silencieuses, l’ultime œuvre de Jonathan Reynolds aux Six Brumes. Huit récits marquants les entraîneront sur les chemins de l’étrange, en compagnie d’amours impossibles, de rêveurs nostalgiques et de passions dévorantes. Hommage aux mythiques villes de Silent Valley et Innstown, Silencieuses est un adieu de l’auteur à une partie importante de son univers. Le livre est publié en parallèle avec le recueil Épitaphes aux Éditions Z’Ailées, autre oeuvre de l’auteur et compagnon essentiel de Silencieuses.

La mer annonce d’autres surprises. Montez à bord.

Bravez la tempête à bord du navire de l’Imaginaire au
http://www.sixbrumes.com »

Et pour celles et ceux qui se demandent quand on pourra en apprendre un peu plus sur le mystérieux recueil de nouvelles Silencieuses… patience, le navire s’enfonce peu à peu dans les brumes du fantastique!

2 commentaires pour “Les Six Brumes hissent la voile!”

  1. Guillaume Pratte dit:

     » Outre une brève incursion commanditée par Diffusion Raffin à ses débuts, ce sera la première fois que la maison d’édition pourra faire vibrer de sa magie d’épouvante et de fantasy les kiosques de Place Bonaventure.  »

    Si je comprends bien les Six Brumes avaient déjà partagées le kiosque de Raffin au Salon de Montréal il y a quelques années?

  2. Guillaume Houle dit:

    Pour être plus précis, des auteurs des Six Brumes avaient eu quelques heures de séance de signature. Je pense que c’était Jonathan Reynolds et Simon St-Onge.

Laisser un commentaire


  • Catégories