Juil 01 2009

De retour en C : Concours et Congrès au menu!

Catégorie: Événements,Généralités,LiensLes Six Brumes - Guillaume Houle à 17:44

Après plus de deux mois de silence radio, je suis de retour à la barre de l’Imaginaire!

Mon vaisseau aérien voguant allégrement vers l’horizon d’univers plus fantastiques les uns que les autres, je profite du ciel crépusculaire pour vous faire milles excuses. J’étais en effet très pris par les rouages de la réalité d’en bas, où les détails de la vie grugaient tout mon temps.

Donc, quoi de neuf en ces aires célestes, au coeur des brumes surnaturelles?

CONCOURS ALÉGRACIA

D’abord, Dominic Bellavance souligne en grand la conclusion de la série d’Alégracia en lançant avec vigueur un concours national très stimulant, qui implique une interactivité aussi dynamique qu’amusante. Je vous invite à en découvrir tous les détails ici :

http://www.alegracia.com/concours/

CONGRÈS BORÉAL

Ensuite, je vous invite à assister au Congrès Boréal, le rendez-vous des créateurs et des passionnés du fantastique et de la science-fiction québécoise, qui aura lieu les samedi 8 et dimanche 9 août prochain.

http://www.congresboreal.ca/

À quoi sert une telle rencontre? Outre les discussions sur de nombreux sujets, il s’agit essentiellement d’un point de convergence et d’un lieu de rencontre entre celles et ceux qui forgent l’Imaginaire d’hier, d’aujourd’hui et de demain. Concrètement, c’est là que nous rencontrons et que nous recrutons nos futurs auteurs-es et illustrateurs-trices.

Nous avons en effet décidé d’un commun accord de favoriser les créateurs qui prennent le temps de venir nous rencontrer en personne, que ce soit au Congrès Boréal, dans les Salons du livre ou dans d’autres événements. De fait, nous n’accepterons plus de textes d’auteurs-es qui n’ont pas pris la peine de nous rencontrer au préalable. L’expérience nous démontre en effet que les auteurs sociables, qui prennent le temps de se déplacer et de rencontrer les gens, sont ceux qui croient le plus à leur création. Nous avons besoin d’y croire avec vous.

Plus de détails à venir à ce sujet.

En attendant, je vous invite tous et toutes,  passionnés d’Imaginaire, à vous inscrire rapidement au  http://www.congresboreal.ca/


Jan 11 2009

Le Loup du Sanatorium : un « Twilight » sur l’acide?

Catégorie: Auteurs,Diffusion,Généralités,Liens,PublicationsLes Six Brumes - Guillaume Houle à 16:37

Nos amis éditeurs et journalistes nous entrainent parfois sur des sentiers inattendus. Michel Vézina, éditeur de la décapante série de livres de gare Coups de tête et chroniqueur au journal culturel ICI, a récemment comparé la plume de Mathieu Fortin (Le Loup du Sanatorium) à celle de la populaire écrivaine Stéphanie Meyer, auteure de Twilight, en mentionnant que Fortin écrit comme « [..] Du Stéphanie Meyer sur l’acide, carrément ».

Voyez-le vous-même au bas, à droite de la page 33, en suivant le lien suivant
http://www.myvirtualpaper.com/doc/ICI-Montreal/I20090108_OPT/2009010801/

Maintenant que c’est inscrit noir sur blanc dans une foule de copies du journal ICI, on se demande si on ne devrait pas se faire imprimer des bandeaux-réclame pour profiter de la belle comparaison.

Le Loup du Sanatorium, un Twilight sur l’acide?


Déc 04 2008

Marki, Jonathan et le mystérieux livre voyageur

Catégorie: Auteurs,Diffusion,Événements,Liens,PublicationsLes Six Brumes - Guillaume Houle à 21:36

Première sur le site des Six Brumes, notre grand dalaï-lama des brumes, Marki St-Germain (co-fondateur de la maison d’édition avec Jonathan Reynolds), a eu le goût de vous interpeller par le biais de l’Internet.

Il s’adresse à nous, lecteurs de l’Imaginaire, en ces termes :

« J’étais en vacances à Québec cette fin de semaine. Lors de mon séjour, j’ai rendu visite à mon collègue Jonathan Reynolds. Rien de bien extraordinaire jusqu’ici. Rien, sauf le fait que Jonathan aurait mis la main sur un mystérieux livre qui voyage d’un auteur à l’autre.

Selon ses dires, le livre lui demandait d’écrire un chapitre de sa vie ( la vie de l’auteur ou la vie du livre? ) et de remettre le bouquin à un autre auteur. Très intriguant comme histoire.

J’aimerais savoir : d’autres auteurs ont-ils mis la main sur ce mystérieux livre? »

Si c’est le cas, envoyez-moi vos réponses à ghoule@sixbrumes.com ! 🙂

***

Changement de sujet : Mathieu Fortin continue de frayer son chemin dans le merveilleux univers des médias! On peut retrouver une brève mais fort agréable – à l’image du récit – critique du Loup du Sanatorium sur le site Info-Culture.


Juin 04 2008

D’étranges Z’Ailées dans Les Brumes de l’Imaginaire

Catégorie: Auteurs,Diffusion,Événements,Liens,PublicationsLes Six Brumes - Guillaume Houle à 08:32

Ça fait toujours plaisir de lire qu’un autre éditeur partage nos idées sur le petit monde de l’édition. Aujourd’hui, mon collègue Jonathan Reynolds m’a transmis un message d’Amy Lachapelle, directrice littéraire des Z’Ailées, qui a bien aimé notre article sur le genre d’auteurE recherché par les éditeurs.

Pour le rappel, voici le lien qui mène à bonne destination :
http://www.6brumes.com/index.php/foire-aux-questions/ecrivain-un-etre-physique-social-et-mental/

Si vous n’avez pas encore lu ces quelques lignes et que vous aspirez à écrire, je vous invite à le faire.

Maintenant, je sais que le nom de Jonathan Reynolds a accroché votre attention. Que se passe-t-il donc avec le Saigneur de l’épouvante sherbrookois? Il a publié une première nouvelle dans la prestigieuse revue Solaris. On a pu lire sa nova, La Légende de McNeil, ainsi que sa nouvelle dans les pages de la revue Clair Obscur.

Mais ne devait-il pas aller plus loin encore?

Vous trouverez la réponse ici :
http://www.zailees.com/collection-5-39.php

Et ce sera votre avant-dernier arrêt… avant Silencieuses.

On se redonne rendez-vous à Innstown et Silent Valley, en octobre.


Mai 18 2008

Une nouvelle terre à défricher

Catégorie: Auteurs,Diffusion,Événements,Généralités,LiensLes Six Brumes - Guillaume Houle à 17:08

Au Québec, rares sont ceux et celles qui osent s’embarquer dans la merveilleuse aventure de l’édition des récits de l’Imaginaire, et pour cause! Non seulement faut-il trimer dur pour une maigre pitance, mais encore devons-nous parfois traverser les jungles les plus denses et sauvages!

Mercredi le 21 mai prochain, aux petites heures du matin, les explorateurs Jonathan Reynolds (votre romancier d’épouvante favori) et Guillaume Houle (le tyrannique homme au chapeau) partiront en direction du nord-ouest. Ramassant au passage, terminus Longueuil, le vaillant Dominic Bellavance (auteur de la série Alégracia) de Québec, la poignée de téméraires personnages poursuivra le périple vers le nord-ouest.

Sûrement vers Gatineau, non? Mont-Laurier, peut-être? Un retour à Maniwaki? Que neni! Ce sera vers la mythique ville de La Sarre, passé Amos et Rouyn-Noranda, que se rendra votre trio de fabulistes préféré, en quête du mystérieux Salon du livre de l’Abitibi-Témiscamingue.

Oui, cela représente effectivement une virée d’environ 11 heures en automobile. Pour y aller seulement, bien sûr. Pourquoi s’exposer ainsi aux mystères d’une région aussi éloignée? Par goût de l’aventure? Par défi? Envie du risque?

Pas du tout.

Un cynique pourrait prétendre que nous voulons ajouter des points orangés à notre tableau géographique dans l’outil de statistiques en-ligne Google Analytics. Il n’aurait pas nécessairement tort. En effet, sur près de 1,000 visites effectuées sur notre site récemment, seulement 4 viennent de l’Abitibi. Et elles sont fort probablement dues aux organisateurs du Salon du livre de l’Abitibi-Témiscamingue, en fait!

Ainsi, cette nouvelle région à conquérir représente pour les fougueux hérauts des Six Brumes un objectif honorable. Serons-nous accueillis avec bonheur? Des pierres à la main? Avec horreur? Ou peut-être avec un intérêt pour l’horreur, dans lequel cas notre sorcier de service, McNeil, se fera un plaisir de terroriser nos nouveaux amis.

Quoiqu’il en soit, souhaitez-nous bonne chance. Nous ne sommes encore jamais allés aussi loin. Bon, j’arrête avant de me lancer dans les citations galactiques à la Star Trek.

Plus de détails sur le Salon du livre de l’Abitibi-Témiscamingue au http://www.slat.qc.ca


« Page précédentePage suivante »

  • Catégories